CORPVS

CHRISTIANORVM

Cette série propose un répertoire bibliographique des apocryphes de l'Ancien et du Nouveau Testament.
 

  • First volume: 1992

  • Number of volumes published: 2 (most recent volume: 1998)

  • Publication frequency: n.a.

  • Editorial responsibility: Régis Burnet, Jean-Claude Haelewyck, Simon Mimouni, Pierluigi Piovanelli

  • Publishing manager: Bart Janssens

‖ Clauis Apocryphorum ‖

Publications

Clavis Apocryphorum Veteris Testamenti

J.-C. Haelewyck, publ. 1998

La Clavis Apocryphorum Veteris Testamenti est le premier répertoire exhaustif des Apocryphes de l'Ancien Testament, à savoir de la littérature antique pseudépigraphique qui a trait à un personnage de l'Ancien Testament ou à un des épisodes bibliques marquants, et dont la période d'efflorescence se situe entre le troisième siècle avant et le quatrième siècle de notre ère. Il s'agit d'œuvres soit juives soit chrétiennes ou encore d'apocryphes qui, juifs à l'origine, ont subi une profonde révision chrétienne. Alors que les anthologies classiques mentionnent tout au plus une cinquantaine d'apocryphes, la Clavis en répertorie 277 dont une portion considérable est encore inédite. Elle leur attribue un numéro, ce qui permet d'identifier facilement des œuvres dont les titres sont parfois très semblables. Pour chacune des œuvres répertoriées, la Clavis classe les éditions - là où elles existent - selon les différentes versions anciennes qui transmettent l'apocryphe (hébreu, araméen, grec, latin, syriaque, copte, arabe, éthiopien, arménien, géorgien, slave, roumain et viel irlandais). La Clavis renvoie aux ouvrages plus généraux dans lesquels se lisent tous les renseignements qui n'ont pas été repris (authenticité, datation, sources, relectures, etc.). Elle signale aussi les traductions qui ont été faites en langue moderne (allemand, anglais, espagnol, français et italien). Elle mentionne également toutes les études qui ont trait à la tradition manuscrite, ainsi qu'à l'établissement du texte des œuvres répertoriées. Quand leur nombre n'est pas trop élevé, on y lira la liste des manuscrits connus; dans le cas contraire, la Clavis indique où le lecteur la trouvera. La Clavis, qui se veut un complément de la Clavis Apocryphorum Novi Testamenti de M. Geerard, constitue ainsi un outil de travail indispensable à quiconque étudie la littérature apocryphe juive ou chrétienne.

Clavis Apocryphorum Novi Testamenti

Maurice Geerard, publ. 1992

Lectores scripturarum apocrypharum, quamquam multi Patres apocrypha non modo inutilia sed etiam nociua aestimarunt, numquam defuere. Cuius rei non opus demonstratione: testes sunt codices manuscripti innumeri in bibliothecis latentes, necnon editiones crebrae, quae, officinis typographicis ortis, iterum et saepius praelis subiectae sunt.Cum iam numerus apocryphorum tam graecorum quam latinorum et orientalium cresceret et studia ad apocrypha pertinentia breui tempore pullularent, duce, qui in re intricata uias aperiret, opus fuit. Sed significatio ac notio apocryphorum apud ueteres fluctuauit nec apud recentiores ualde firma est. Qua de causa euenit ut, quae aliis apocrypha ducentur, ab aliis ut fabulae nullius pretii contemnerentur. In publicanda hac Claue nostrum propositum fuit magnum numerum scriptorum, quae plane apocrypha sunt aut quae ad historiam apocryphorum scribendam momenti alicuius esse possunt, enumerare. Ita fit ut quae censor acerbus exire iuberet, inclusa inuenies. Videant periti si nostri conatus utilitati alicui sint.

Both claves together have been reprinted as part of the series: Corpus Christianorum Scholars Version:

  • CCSV # J.-C. Haelewyck, M. Geerard, Claves apocryphorum Veteris et Novi Testamenti

In preparation

  • Clavis Clavium: an integrated reference database and collaborative platform to open up Patristic, Medieval and Byzantine texts.

© 2019 by Corpus Christianorum. Proudly created in cooperation with Brepols Publishers