Publications

CORPVS

CHRISTIANORVM

Hugonis de Sancto Victore Opera

Les œuvres d’Hugues de Saint-Victor († 1141) ont connu au Moyen Âge une ample diffusion, qui dépasse souvent la centaine de manuscrits conservés. En procurer une édition vraiment critique suppose d’inventorier l’ensemble de la tradition manuscrite, puis d’en démêler la généalogie. À La première tâche, jamais achevée, répondent le recensement pionnier de Rudolf Goy en 1976 et l’Iter Victorinum plus complet de Patrice Sicard en 2015. La seconde, à la charge de chaque éditeur, s’appuie sur l’emploi d’une méthode stemmatique rigoureuse. Ce double effort philologique est fécond de plusieurs manières. D’abord, il ouvre l’accès à un auteur majeur à travers des textes fiables, sensiblement améliorés par rapport à la Patrologia latina : celle-ci remonte à une édition parisienne de 1526. Ensuite, il éclaire la façon dont ces textes ont été rédigés et remaniés par Hugues : en plusieurs cas, des éditions stemmatiques – et elles seules le pouvaient – ont fait apparaître une pluralité de rédactions remontant à l’auteur lui-même. Enfin, il aide à reconstituer les étapes non plus de la genèse, mais de la réception des œuvres et des doctrines du maître victorin : de nombreux écrivains des cloîtres, des écoles, des universités et du courant de la Devotio moderna en ont été marqués. Conçue dans les années 1980, la série Hugonis de Sancto Victore Opera a débuté en 2001 au Corpus Christianorum. Elle est accompagnée de monographies d’histoire littéraire et doctrinale dans la collection Bibliotheca Victorina et de traductions dans la collection Victorine Texts in Translation.

  • First volume: 2001

  • Number of volumes published: 6 (most recent volume: November 2018)

  • Publication frequency: irregular

  • Editorial responsibility: Patrice Sicard & Dominique Poirel

  • Publishing manager: Luc Jocqué

  • Guidelines

 

In preparation

 

© 2019 by Corpus Christianorum. Proudly created in cooperation with Brepols Publishers