CORPVS
CHRISTIANORVM

SERIES APOCRYPHORVM. INSTRVMENTA

The series Instrumenta aims at collecting reference works (concordances, preliminary studies, preparatory editions, studies on manuscript tradition, repertories of apocryphal texts, bibliographies) in attached volumes of the Corpus Christianorum, Series Apocryphorum. It will meet the same scholarly requirements as the Series Apocryphorum.
 

  • First volume: 2002

  • Number of volumes published: 3 (most recent volume: 2008)

  • Publication frequency: Irregular

  • Editorial responsibility: Association pour l'étude de la littérature apocryphe chrétienne (AELAC)

  • Publishing manager: Bart Janssens

Publications

CCSAIN 1 - Acta Philippi

F. AMSLER & A. FREY, Concordantia Actorum Philippi.

This first volume of the Instrumenta series attached to the volumes 11 and 12 of Corpus Christianorum. Series Apocryphorum,  consists in its main part of the concordance, i.e. the alphabetical list of all forms presented in their immediate context. For the sake of convenience, the text of the reference edition is given subsequently to the concordance. Various lists - of lemmas, forms, proper nouns, frequencies - as well as possible remarks or commentaries close the volume.

CCSAIN 2 - Euangelium Nicodemi in Polonia asseruatum

Z. IZYDORCZYK & A. WYDRA, A Gospel of Nicodemus preserved in Poland.

This volume presents two related texts of the Gospel of Nicodemus from the little known Central European tradition: a late medieval Polish translation of the apocryphon from the codex of Laurentius of Lask and its Latin model as preserved in Kraków, Biblioteka Jagiellonska MS 1509. Both Latin and Polish versions are remarkable as they retain several archaic features attested in the earliest witnesses of the apocryphon but lost in the mainstream medieval traditions.

The book begins with and introduction presenting the Latin and Polish traditions as well as the characteristics of the manuscripts edited in the volume. The edition itself is in fact a four-column synopsis displaying side by side the transliteration, the translation, and the transcription of the Polish Ewangelia Nikodema and the edition of the Latin Evangelium Nicodemi. For each text a concordance as well as lists of forms and frequencies have been added. Polish-Latin and Latin Polish glossaries of all words and expressions used in the text complete this second Instrumenta volume.

CCSAIN 3 - Euangelium Nicodemi byzantinum

R. GOUNELLE, Les recensions byzantines de l'Évangile de Nicodème.

Le récit apocryphe connu sous le nom d'Actes de Pilate ou d'Évangile de Nicodème a une tradition textuelle particulièrement complexe. Composé en grec dans les trois premiers quarts du IVe siècle, il a été traduit dans la quasi-totalité des langues méditerranéennes et a fait l'objet de multiples réélaborations dans les langues vernaculaires du Moyen Age. Le présent volume est consacré à la recension grecque byzantine, connue depuis l'édition de C. von Tischendorf sous l'appellation « grecque B ».

Cette recension, peu étudiée, est un témoin important de la piété mariale byzantine. Les trois formes principales conservées sont éditées sous forme synoptique, sur la base d’une trentaine de manuscrits, ce qui permet de rendre manifeste l’évolution du récit, dont le centre de gravité n'a cessé de se déplacer des minutes du procès de Jésus vers le récit de sa mort et de son ensevelissement, dans lequel Marie joue un rôle croissant.

L’introduction analyse chacune de ces recensions. La plus ancienne, qui remonte vraisemblablement au IXe-Xe siècle, est une traduction de la recension latine A, retravaillée pour être conforme à la piété byzantine. La deuxième forme, mal conservée, date probablement des XIIe-XIIIe siècle et se caractérise par de nombreux ajouts. La troisième recension, dont l’autographe est préservé, est une version expurgée de la deuxième forme textuelle ; remontant au XIVe-XVe siècle, elle est l’œuvre d'un auteur que la moindre ambiguïté inquiétait, aussi bien sur le plan narratif que théologique.

A chaque étape, des rédacteurs sont intervenus sur la forme et le contenu du récit, n’hésitant pas à y intégrer des idiomèles, des canons de Nicolas de Constantinople ou des extraits d’une homélie de Grégoire d’Antioche. De nombreux points de contact avec des traditions occidentales sont relevés dans l’introduction.

Probablement issue de communautés italo-grecques, la recension grecque byzantine de l'Évangile de Nicodème a joui d’une estime certaine au Mont Athos au XIXe siècle La profonde réécriture du récit apocryphe attestée par un manuscrit athonite a été publié à Athènes dans une série de brochures pieuses entre la fin du XIXe siècle et la première guerre mondiale. Ces publications, qui constituent la page la plus récente de l'histoire de la réception de l'Évangile de Nicodème, sont présentées et analysées dans l’introduction.

En fournissant aux byzantinistes et aux iconologues des matériaux datés, cette étude devrait les aider à reconstituer l'évolution de la piété et de la liturgie byzantines, entre le IXe siècle et le XVe siècle.

In preparation

Concordance:

  • Concordance irlandaise des Évangiles de l'enfance.

  • Concordance latine des Évangiles de l'enfance.

  • Concordance grecque des Actes d'André et du Martyrium prius.

  • Concordance grecque des Actes de Jean.

  • Concordance du fragment grec de l'Ascension d'Ésaïe et de la Légende grecque d'Ésaïe.

  • Concordance latine de l'Évangile du Pseudo-Matthieu.

  • Concordance latine du Libellus de natiuitate Mariae.

  • Concordance latine de la Vie d'André.

  • Concordance latine des Virtutes Iohannis.

  • Concordance des traditions latines de l'Ascension d'Ésaïe.

  • Concordance des textes coptes des Actes de Jean, des Actes d'André et de l'Ascension d'Ésaie.

  • Concordance irlandaise des Évangiles de l'enfance en irlandais.

  • Concordance du texte éthiopien de l'Ascension d'Ésaïe.

Autres volumes:

  • É. Junod - J.-D. Kaestli, La tradition manuscrite des Actes de Jean par Prochore.

  • B. Outtier, Lexique géorgien-grec de l'Évangile de Nicodème.

© 2019 by Corpus Christianorum. Proudly created in cooperation with Brepols Publishers